La forteresse de Handaberd est située à 1 km à l’est du village de Knaravan de la région de Shahumyan de la République d’Artsakh, sur la rive droite de la rivière Lev. La forteresse est située à une altitude de 1665 mètres d’altitude, au sommet d’une montagne boisée infranchissable. La forteresse est entourée de tous côtés par des falaises abruptes. Au sommet des barrières naturelles de la montagne s’élève une clôture solide, qui atteint une hauteur de 8 m et une épaisseur de 1,3 m.

Handaberd a été mentionné pour la première fois en 854. À 800 mètres à l’est de Berd se trouvent les ruines du monastère de Handaberd. Dans la première moitié du IXe siècle, Atrnerseh Smbatyan, le prince des régions du nord de l’Artsakh, a construit tous les moyens nécessaires à une défense sûre et durable.

Selon l’inscription khachkar conservée à Dadivank, en 1142-1182, la forteresse appartenait à Hasan Vakhtangyan, le prince de Verin Khachen. Le château est également appelé Handaberd par Kirakos Gandzaketsi. À partir du XIIIe siècle, le château appartenait à la maison dirigeante de Dopian.