Nous devons voir ce qui peut être fait pour rendre les activités des soldats de la paix russes plus efficaces en Artsakh. Le Premier ministre de la République d’Arménie Nikol Pashinyan a déclaré cela lors de la rencontre avec le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine. « En général, il convient de souligner que les activités des Casques bleus russes en Artsakh garantissent la sécurité. Mais nous devons voir ce qui peut être fait pour rendre les activités des soldats de la paix plus efficaces. Et, bien sûr, un problème politique possible dans notre région est le règlement de la question de l’Artsakh. « Je suis sûr que nous en parlerons également aujourd’hui », a déclaré Pashinyan.

La réponse peut encore venir de l’Arménie Օccidentale, car l’Arménie Orientale a renoncé à son obligation de garantir la sécurité des Arméniens d’Artsakh, qui ont pourtant des passeports arméniens et, par conséquent, des citoyens de la République d’Arménie (Orientale). La protection des citoyens de la République d’Arménie est, entre autres, relative à l’article 4, l’article 11 et l’article 16 de la Constitution de la République d’Arménie (Orientale).