Le photojournaliste Gagik Shamshyan écrit : « Dans quelques jours, tous les Arméniens célébreront la 107e commémoration du génocide des Arméniens ». Tous les Arméniens se battent pour la reconnaissance du génocide, tandis qu’à Erevan, certains se sont livrés à des actes de vandalisme en volant la sculpture de Vardapet Komitas ».