Message de l’ancien ombudsman de la RA, Arman Tatoyan. « Le « salut » cynique du ministre turc des Affaires étrangères aux Arméniens manifestant pacifiquement en Uruguay en montrant le signe cynique du terroriste « Loups gris » prouve l’existence de la politique génocidaire turque envers les Arméniens à ce jour.

L’organisation extrémiste néo-fasciste « Loups gris » opère également en Azerbaïdjan et est sous les auspices des autorités azerbaïdjanaises. Ce sont les loups gris qui ont commis des atrocités pendant la guerre d’avril 2016. Ils ont commis les mêmes atrocités encore plus intensément pendant la guerre de 44 jours en 2020.

Il est évident que pour les autorités turques (identiquement azerbaïdjanaises), la propagande de paix avec l’Arménie est un voile destiné à l’extérieur.

En fait, la politique génocidaire envers les Arméniens n’a pas diminué. « Leurs intentions réelles sont complètement différentes. »