Le 24 avril, le président américain Joe Biden a délivré un message à l’occasion de la 107e commémoration du génocide des Arméniens, réaffirmant l’engagement de la partie américaine à être vigilante contre les effets destructeurs de la haine et à construire un monde plus pacifique.

Dans son message, Biden a notamment déclaré :

« Le 24 avril 1915, les autorités ottomanes ont arrêté des intellectuels arméniens et des dirigeants communautaires à Constantinople. Ainsi commença le génocide des Arméniens, l’un des pires massacres du XXe siècle. « Aujourd’hui, nous nous souvenons du million et demi d’Arméniens qui ont été déplacés, tués ou ont marché vers leur mort pendant la campagne d’extermination, et nous pleurons la perte tragique de tant de vies. »