La danse arménienne est la base la plus riche de notre patrimoine national. Elle est l’expression non seulement de nos perceptions esthétiques, mais aussi de notre conscience nationale. Par la danse, les Arméniens ont non seulement essayé de renforcer leur caractère national, mais elle a été un symbole de notre unité. La Journée internationale de la danse est célébrée le 29 avril, mais selon Karen Gorgyan, présidente de l’Union nationale des arts de la danse et des danseurs d’Arménie, travailleuse culturelle émérite de la République d’Arménie, elle sera bientôt célébrée comme la Journée nationale de la danse en Arménie.