« L’Arménie a rejeté plusieurs propositions visant à organiser des discussions trilatérales à différents niveaux », a déclaré  Aliyev. « Nos partenaires sont conscients de cela. Personne ne connaît les raisons de ce refus ; je pense que cette approche est extrêmement inefficace. Si l’on considère l’avenir de la région, la politique de l’Arménie ne suit aucune logique. L’Arménie doit établir des relations avec l’Azerbaïdjan et la Turquie, tout en renonçant à ses revendications territoriales à l’égard de l’Azerbaïdjan et de la Turquie », a déclaré Aliyev lors de la conférence « Caucase du Sud : développement et coopération ». Il est particulièrement intéressant de noter que la conférence se déroule dans la ville arménienne occupée de Shushi.