Les négociations sur un accord de paix arméno-azerbaïdjanais ne peuvent affecter le sort de l’Artsakh. C’est ce qu’a déclaré le ministre des affaires étrangères de l’Artsakh, David Babayan. Il a réitéré la position de l’officiel Stepanakert de poursuivre la voie de l’indépendance, ajoutant que seul le groupe de Minsk de l’OSCE a le mandat de résoudre la question. Selon le ministre des affaires étrangères de l’Artsakh, la démarcation de la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan ne s’applique pas à l’Artsakh. À son tour, le président de l’Assemblée nationale de l’Artsakh, Artur Tovmasyan, a noté que la question du statut de l’Artsakh a été confiée au mandat du groupe de Minsk de l’OSCE.