Edessa-Urfa est une ville historique d’Arménie Occidentale. En 1144, Edessa a été conquise et détruite par l’émir Zangi. La célèbre œuvre de Nerses Shnorhali, « La complainte d’Edesio », est dédiée à cette tragédie catastrophique pour la ville. Plus tard, la ville est restée à jamais sous la domination turque. Dans l’Antiquité, Edessa était un grand centre culturel. C’est là que l’écriture arménienne mésropienne a été créée. Edessa avait sa propre forteresse, un fossé profond de 10-12 km de long autour des murs. Lors des massacres d’Arméniens en 1895 et 1915, des milliers d’Arméniens ont été massacrés à Edessa. La ville compte aujourd’hui environ 1000 Arméniens, qui sont revenus d’exil.

Laisser un commentaire