Le 9 mai est entré dans l’histoire du peuple arménien comme un symbole de son esprit épris de liberté et de son héroïsme, de son amour sans limite pour la patrie. Pendant la Grande Guerre patriotique, nos ancêtres, avec les autres peuples de l’Union soviétique, ont combattu le plus grand mal de l’humanité – le fascisme. Leurs traditions héroïques ont été perpétuées par les générations futures, qui, il y a trente ans, ont formé une armée régulière et ont combattu avec succès à Chouchi. Mais aujourd’hui, Chouchi est à nouveau un prisonnier de guerre. Leur objectif est d’éliminer complètement la trace arménienne. Aujourd’hui, la sécurité de l’Artsakh est assurée par les forces de maintien de la paix russes ainsi que par notre armée de défense. Nous sommes profondément reconnaissants à nos amis d’avoir soutenu le peuple d’Artsakh. Gloire et honneur éternels à ceux qui se sont dévoués à la patrie.

Laisser un commentaire