Dvnik, Vardenis, Til, Nor Shen, Garni, Arinchvank, Orknots, ces localités se trouvent aujourd’hui dans les frontières de l’Arménie Occidentale occupée. Ils ont des noms kurdes-turcs, mais les habitants les appellent toujours par leurs noms arméniens.

À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, Mush était divisé en cinq districts. Mush a toujours été un puissant centre historique et culturel dans l’histoire arménienne. Avant le génocide des  Arméniens, il y avait 299 églises, 94 monastères et 135 écoles à Mush. En 1914, 75 623 Arméniens vivaient à Mush, répartis dans 103 villes. L’ancienne ville arménienne de Taron était le centre du christianisme primitif en Arménie Occidentale. Après le génocide de la population arménienne en 1915, l’architecture de la ville a également été détruite.

Laisser un commentaire