ARMENIE OCCIDENTALE – Le 11 mai 1920, le Sénat des Etats-Unis approuve la Résolution 359 qui reconnaît l’indépendance de la République d’Arménie à partir des territoires de l’Arménie Occidentale, là ou s’est produit, le génocide des Arméniens.

  Selon le rapport du 106ème Congrès en Octobre 2000 sur la base de la Résolution 596 les Etats Unis déclare qu’un génocide a été conçu et exécuté par Empire ottoman contre les Arméniens de souche de 1915 à 1923,  entraînant la mort d’un million et demi d’Arméniens

et la déportation d’un demi-million d’autres, éliminant  les Arméniens de leur patrie de 2 500 ans ;

    Déclare qu’en mai 1915, les puissances alliées de la Première Guerre mondiale ont accusé le gouvernement de cet empire d’un « crime contre  l’humanité » pour la première fois dans l’histoire et ont déclaré qu’elles tiendraient personnellement responsables de ce crime tous les membres du gouvernement ottoman ;

    déclare que le gouvernement turc après la Première Guerre mondiale a lui-même inculpé les principaux dirigeants impliqués dans « l’organisation et l’exécution » du génocide des Arméniens et « dans le massacre et la destruction des Arméniens », pourtant les verdicts rendus contre ces individus par les tribunaux, y compris les condamnations à mort, n’ont pas été appliqués ;

    Déclare que les Archives nationales des États-Unis et les archives d’Autriche, de France, d’Allemagne, de Grande-Bretagne et de Russie détiennent un vaste ensemble de preuves et une documentation complète et approfondie sur le génocide des Arméniens et que les archives nationales de Turquie devraient également inclure des documents liés à ces responsables du génocide des Arméniens ;

    Déclare que l’ambassadeur des États-Unis auprès de l’Empire ottoman, Henry Morgenthau, a dirigé les protestations des responsables de divers pays contre le génocide arménien et a décrit au département d’État le la politique du gouvernement de l’Empire ottoman en tant que « campagne d’extermination raciale » ;

    Fait référence à une résolution concurrente du Sénat 12 du 9 février 1916 comme décidant que le président devrait désigner un jour où les citoyens américains pourraient contribuer des fonds pour le soulagement des Arméniens alors en proie à des souffrances indicibles ;

    Déclare que le président américain Wilson a encouragé la création de l’organisation Near East Relief qui a versé 116 millions de dollars d’aide aux survivants du génocide des Arméniens de 1915 à 1930 ;

    Se réfère à une résolution du Sénat 359 du 11 mai 1920 comme déclarant que la vérité sur les massacres d’Arméniens signalés avait été établie ;

Le président de la République d’Arménie Occidentale Arménag Aprahamian à l’occasion du 102ème anniversaire de la reconnaissance de l’indépendance de la République d’Arménie (Occidentale) par les Etats-Unis, qui abrite des milliers de descendants des rescapés du génocide, remercie et félicite le Président Joe Biden, son gouvernement, le Congrès et le Sénat américain pour l’attention portée à cette population qui depuis la résolution 359 du Sénat, déclare que le génocide des Arméniens a été identifié comme le type de crime que les Nations Unies souhaitaient empêcher lorsque l’ONU a adopté la première résolution sur le génocide le 11 décembre 1946 et que la Commission des Nations Unies sur les crimes de guerre a fait référence au génocide des Arméniens comme le type d’acte que le terme « crimes contre l’humanité » était censé couvrir en tant que précédent pour les tribunaux de Nuremberg ;

Laisser un commentaire