Environ 70 % des fresques “urartiennes” (arméniennes) mondialement connues ont été découvertes dans la zone de la forteresse d’Erebuni. Ils sont actuellement conservés au musée Erebuni et au musée d’histoire arménienne. Les fresques « urartiennes » (arméniennes) trouvées dans la zone de la forteresse d’Erebuni sont radicalement différentes et nécessitent un soin particulier. En 2016, un projet de recherche sur la restauration des fresques monumentales d’Erebuni a été lancé grâce aux efforts de plusieurs chercheurs. La première phase des travaux de restauration s’est achevée à l’automne 2019, et le projet global sera terminé en 2023. « Il n’y a actuellement aucun spécialiste en Arménie pour la restauration des fresques d’Urartu (Ararat). Les fresques sont dans un état déplorable, elles pourraient tout simplement disparaître dans quelques années si nous ne les restaurons pas », a déclaré Mikayel Badalyan, directeur du musée Erebuni.

Laisser un commentaire