La plupart des monuments de la Grande Guerre patriotique dans les territoires occupés par l’Azerbaïdjan ont été vandalisés ou détruits. Le ministre d’État de l’Artsakh Artak Beglaryan a écrit à ce sujet sur son canal Telegram. « 24 personnes originaires de l’Artsakh sont devenues des héros de l’Union soviétique, et deux d’entre elles, le légendaire pilote Nelson Stepanyan et le maréchal de l’Union soviétique Hovhannes Baghramyan ont reçu ce titre deux fois. En 1943, l’un des premiers soldats soviétiques à être décoré de l’Ordre de la Gloire fut Gevorg Israelyan d’Artsakh (il devint Cavalier à part entière de l’Ordre de la Gloire en mars 1945). Cependant, après l’agression azerbaïdjanaise du 27 septembre 2020, suite à la déclaration trilatérale du 9 novembre, 5 000 monuments arméniens dédiés à la Grande Guerre patriotique (y compris l’ère soviétique) sont restés dans les territoires occupés de la République d’Artsakh. La grande majorité de ces monuments ont été vandalisés et détruits », a écrit M. Beglaryan.