Le poète Zahrat (Zare Yaltizjian) est né à Constantinople en 1924. En 1942, il est diplômé du lycée Mkhitaryan de Constantinople et poursuit ses études à la faculté de médecine de l’université d’État de Constantinople, qu’il abandonne. Il a étudié à la faculté de médecine de l’université de Vienne. A travaillé dans des journaux et magazines arméniens de Constantinople, a été chef du département littéraire du journal Marmara, rédacteur en chef du magazine San. Ses premiers poèmes ont été publiés en 1943. Les poèmes de Zahrat sont caractérisés par la tragédie du « petit » homme vivant dans la grande ville. Certains des livres de Zahrat ont été traduits en anglais, français, grec et lituanien.

Laisser un commentaire