Le monastère de Glaka (St Karapet), complexe monastique situé dans la province de Tôroubéran de la Grande Arménie en Arménie Occidentale, a été converti en monastère lors de la conversion au christianisme au IVe siècle. Garabed n’est pas seulement une église, mais un ensemble de plusieurs temples. Le monastère était considéré comme le plus grand sanctuaire d’Arménie Occidentale, après St Etchmiadzin. La réputation du monastère a dépassé les frontières nationales et est devenue un refuge pour les populations locales et étrangères. En 1896, un orphelinat-école pour 45 élèves a été ouvert au monastère. Au début des XIXe et XXe siècles, le monastère possédait une grande église qui englobait les régions à population arménienne de Taron, Vardo, Chapaghjur, Hnus, Bulanikh, Keghi et d’autres provinces. Le monastère a subi de grandes catastrophes en 1915 et 1918. Pendant le génocide, une grande partie des Arméniens de Taron se sont réfugiés dans le monastère situé dans la forêt voisine. Nous avons réussi à y préserver des monuments précieux, dont 1 750 manuscrits, qui ont été transportés à Etchmiadzin.

Laisser un commentaire