À la suite de la déclaration tripartite du 9 novembre 2020, un monument aux victimes de la guerre patriotique et de la première guerre d’Artsakh a été profané dans le village d’Azokh, qui est passé sous contrôle azerbaïdjanais. La vidéo montre clairement la partie azerbaïdjanaise en train de profaner le monument. Rappel : l’article 4 de la Convention de La Haye de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé interdit tout acte de vandalisme. Le deuxième protocole de La Haye de 1999, qui s’applique même dans le cas de conflits non internationaux (ethniques), interdit tout acte d’hostilité et un tel acte est considéré comme un crime international en vertu de l’article 15.  » L’article 53 du Protocole N 1 à la Convention du 12 août 1949 interdit tout acte hostile au patrimoine culturel.

Laisser un commentaire