La communauté arménienne d’Uruguay a fait don d’un certain nombre de documents importants sur l’histoire arménienne au Musée-Institut du génocide des  Arméniens. Le directeur du Musée-Institut Harutyun Marutyan a déclaré que l’Uruguay revêt une grande importance pour le peuple arménien, car il a été le premier pays de notre période contemporaine à vouloir reconnaître le génocide, le 24 avril 1965. De la façon suivante : 

Article 1.

Le 24 avril suivant a été déclaré « Jour du souvenir des martyrs arméniens » en l’honneur des représentants de cette nation tués en 1915.

 « Tous ces matériaux ont une grande importance pour notre musée », a-t-il déclaré. L’ambassadeur d’Uruguay en Arménie, Eduardo Rosenbrock, a déclaré qu’il était heureux de recevoir ces documents. « L’Uruguay est un petit pays, mais il compte une importante communauté arménienne, qui a réussi à bien s’intégrer dans la société. Cette année est très importante pour l’Arménie et l’Uruguay car le 27 mai marque le 30e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays », a déclaré l’ambassadeur.

Laisser un commentaire