Récemment, en raison du tarissement des eaux du lac de Van, de nombreux monuments historiques ont commencé à apparaître. Sur l’une des quatre grandes îles du lac, l’île de Ktuts, qui attire de nombreux visiteurs en raison de son monastère et de sa nature, la majeure partie de la route d’un kilomètre reliant l’île à la terre est apparue.

Dans les temps anciens, Ktuts était une péninsule dont le chemin vient d’être découvert par l’assèchement des eaux. La route menant au bec a été submergée au fil du temps. Comme le niveau d’eau du lac de Van a diminué en raison du réchauffement climatique en 2021, la route qui existait auparavant devient plus claire. Le niveau d’eau du lac de Van monte ou descend de temps à autre. On peut voir sur les photos ci-dessus que la route a été construite en pierres, et qu’en raison de l’érosion enregistrée au fil du temps, seules les principales pierres de la route sont restées.