Le 18 mai 1992, les armées arméniennes ont libéré la ville vitale de Berdzor (Lachin) reliant l’Arménie à l’Artsakh. A cette époque, Berdzor représentait  un couloir de « vie » pour l’Artsakh. La libération de la ville déclencha la libération de toute la région, la région de Kashatagh.

Le 13 mai, la concentration des forces arméniennes près du village de Zarasli, situé entre Chouchi et Lachin, s’est poursuivie. Des dizaines d’unités de véhicules blindés et un grand nombre de soldats étaient concentrés ici. La connexion avec Lachin avait été rompue, l’hôpital, l’école, le bâtiment du gouvernement local ont été détruits.

Le 15 mai, les troupes arméniennes ont attaqué le village montagnard de Gyulablu dans la région d’Aghdam. Les troupes azéries, ayant un avantage quantitatif et positionnel, ont repoussé l’attaque. Le 17 mai, les forces arméniennes ont repoussé l’attaque de l’armée azerbaïdjanaise en direction de Chouchi, à laquelle ont participé environ 1000 soldats.

Le 18 mai, le ministre de la Défense Vazgen Sargsyan a annoncé que la route reliant l’Artsakh à l’Arménie avait été ouverte. Dans la seconde moitié de la journée, le représentant du ministère de la Défense de l’Azerbaïdjan a reconnu la chute de Lachin.