À la suite des hostilités déclenchées par l’Azerbaïdjan contre la République d’Artsakh le 27 septembre 2020, 118 communautés d’Artsakh sont tombées sous l’occupation de l’Azerbaïdjan complètement et 2 communautés, partiellement ou, 215 colonies. Quelque 40 000 personnes ont été déplacées de force. 

Ces données ont été rendues publiques par le défenseur des droits de l’homme de la République d’Artsakh, Gegham Stepanyan, à l’Assemblée nationale. 

Tout au long de l’année, le personnel du Médiateur a effectué des visites de contrôle, a collecté les problèmes et les a transmis aux organismes publics autorisés. Malgré les efforts considérables déployés par l’État, les personnes déplacées sont toujours confrontées à une pénurie de logements, à des loyers déraisonnablement élevés, à une exclusion injustifiée d’un programme d’aide sociale, à des difficultés bureaucratiques pour retrouver des documents perdus et à un certain nombre d’autres problèmes.