Le complexe en ruine du monastère apostolique arménien de St. Stepanos Nakhavka a été construit dans le village d’Astapat, région de Babek, sur la rive gauche de la rivière Araks, au sommet d’une colline rocheuse.

Le monastère était connu sous plusieurs noms : Saint Stepanos Nakhavka, Monastère de Karmir, Monastère de Karatak, Monastère d’Astapat.

Il était situé dans la région du village d’Astapat, province de Nakhchavan, province de Vaspurakan, Arménie Occidentale.

Le monastère Saint-Stepanos d’Astapat était l’un des rares monuments à être également mesuré et présenté dans la littérature professionnelle présoviétique.