Israël a interdit la fourniture de missiles Spike de fabrication allemande à l’Ukraine. Ceci a été rapporté par la publication Axios.

Un haut fonctionnaire israélien a déclaré que Tel Aviv craignait que les troupes russes soient tuées avec des armes de fabrication israélienne, ce qui pourrait amener la Russie à porter atteinte aux intérêts sécuritaires d’Israël en Syrie. Comme nous l’avons noté, la question syrienne est également « présente » dans la guerre contre l’Ukraine.

La Fédération de Russie veille aux intérêts et à la sécurité d’Israël, notamment en attaquant les cibles militaires iraniennes. En contrepartie, Israël n’a pas participé aux sanctions contre la Russie. Cependant, lors de la guerre de 2020 contre l’Arménie, Israël a fourni à Bakou des armes qui ont tué des soldats arméniens.

À l’époque, Israël n’avait pas de telles craintes, car dans ses accords avec la Russie, il agissait à nouveau « sur une base syrienne », ce qui a fait l’objet de nombreuses révélations dans la presse. La campagne 2020 contre la République d’Arménie avait également des objectifs anti-iraniens.