Le sanctuaire de la Vierge Marie des alévis de Constantinople a été démoli en secret par la municipalité d’Esenler, dirigée par l’AKP, au motif qu’il était situé dans une zone de transformation urbaine.

Le Mausolée de la Vierge Marie, lieu de pèlerinage des Abdal Alevis, a également été inclus dans les zones de transformation urbaine. 

Presque toute la zone autour du mausolée a été déterrée. 

À Esenler, où vivent aujourd’hui 80 000 Alévis, le mausolée de la Vierge Marie dans le quartier de Tuna a été démoli.

Des fonctionnaires de la municipalité avaient dit aux administrateurs de Fatma Ana Cemevi et aux habitants du quartier : « Vous mentez, il n’y a pas de tombes à cet endroit » et cette déclaration avait suscité des réactions.