Le monastère de Hogots ou Hogeats était un bâtiment construit au 6e siècle. Il était situé dans le district de Shatakh, dans la province du Vaspurakan, en Arménie Occidentale. Selon la tradition, il a été fondé comme monastère par l’apôtre Bartholomé sur le site d’un temple dédié à la déesse Anahit. Au 4e siècle, le monastère de Hogeats était un centre épiscopal. Le monastère de Hogeats était un célèbre centre d’écriture au 17ème siècle, reconstruit en 1730-65, détruit en 1895 et restauré à nouveau en 1904. Après le génocide, le monastère a été abandonné et complètement rasé par les soldats et les voleurs.