Construit aux 6e-7e siècles, Vankasar est situé sur un rocher appelé Vankasar sur la route Martakert-Stepanakert en Artsakh. L’ancienne capitale Tigranakert se trouve à 200 mètres de l’église. La composition de l’église présente non seulement une architecture arménienne, mais aussi une solution qui appartient à tous les chrétiens. Toutes les pierres de l’église de Vankasar portent les marques des maîtres sous forme de lettres arméniennes.

Bien entendu, rien n’a été fait durant l’occupation azerbaïdjanaise pour préserver et restaurer ce caractère médiéval. En outre, l’église de Vankasar a subi de graves pertes lors de sa restauration de style « azerbaïdjanais » dans les années 1980.

L’accès à l’église est souligné par une grande ouverture en arc reposant sur des tours cylindriques.

Et ce, dans le seul but de séparer de l’église une construction culturelle inappropriée qui se trouvait autrefois à proximité de l’église. La zone a été construite avec des bâtiments à des fins récréatives. Il a été endommagé et ruiné lors de la dernière guerre de l’Artsakh.