Sur les quelque 1300 monuments d’État de la région de Shirak, en République d’Arménie, 60 sont en grave danger. Les raisons sont notamment des tremblements de terre plus fréquents.

Valeri Nazaretyan, chef du service régional de Shirak de l’organisation non commerciale d’État « Musées des réserves historiques et culturelles et protection de l’environnement historique », a déclaré que les récents tremblements de terre ont causé le plus grave problème dans la région pour le pont à trois arches de Krasar. Ce pont est une structure unique. Construit dans les années 1800, il est similaire au pont de la ville de Kars.

Le monument suivant sur la liste de l’État est la mosaïque « Danse des Sasuntsi », où de nouvelles fissures sont apparues au-dessus du Palais de la culture de Gyumri, qui se détruit de jour en jour, non seulement à cause des secousses, mais aussi parce qu’il n’a pas de plafond. 

Ces conditions entraînent également la destruction de la mosaïque.