Les forces armées azerbaïdjanaises ne cessent de se renforcer dans les zones montagneuses de la région CE de Syunik.

Après 44 jours de combats, Bakou a occupé plus de 45 kilomètres carrés dans la section Sotk-Khoznavar (de Gegharkunik à Syunik) du territoire de la CE. Il s’agit de données officielles.

« Depuis mai 2021, les forces armées d’Azerbaïdjan ont illégalement occupé le territoire souverain de la République d’Arménie dans la section de Sotk-Khoznavar, occupant plus de 45 kilomètres carrés », indique un récent communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Cependant, les troupes azerbaïdjanaises n’ont pas seulement occupé le secteur de Sotk-Khoznavar. Leurs avancées sont notables ; elles ont été officiellement enregistrées dans la zone du village de Nerkin Hand et de la colline de Vardasar, plus au sud. 

Les mesures ont été effectuées à partir d’images satellitaires de Google Earth et de Sentinel Hub : véhicules.

Selon des calculs approximatifs, environ 9 kilomètres carrés (environ 900 ha) dans cette partie de la CE Syunik sont sous le contrôle direct de l’Azerbaïdjan. Il convient toutefois de garder à l’esprit que les positions azerbaïdjanaises sont situées sur des hauteurs imposantes et permettent une vue beaucoup plus large de la zone.