Vladimir Balayan est né en 1958 dans le village de Mokhratagh, dans la région de Martakert. Il a fait son service militaire dans l’armée soviétique. En 1985, il a travaillé dans l’entreprise forestière de Martakert.

Lorsque la lutte armée a éclaté après les manifestations pacifiques du mouvement Karabakh, Vladimir était en première ligne en tant que commandant de bataillons de volontaires. 

Ainsi, il devient le commandant du « Front Artsakh » de l' »Armée de libération ». 

Avec le Commandant Léonid Azkaldyan et le chef instructeur Arménag Aprahamian, il a participé aux guerres de défense et de libération de différentes régions.  

Il a participé deux fois avec les bataillons de volontaires à la libération de Martakert .

Le 9 juin 1992, il a été tué dans les tranchées du village de Tchaylu. 

Après sa mort, il a été décoré à titre posthume de l’ordre du 1er degré « Croix de guerre » et de la médaille « Pour le courage ». 

Le 31 août 2019, à l’occasion du 28e anniversaire de la proclamation de la République d’Artsakh, Vladimir Balayan a été décoré à titre posthume du titre suprême de Héros de l’Artsakh et de l’Ordre de l’Aigle d’or pour ses services exceptionnels et son courage personnel dans l’organisation de la défense de la République d’Artsakh.