Le maire de Khramort, Zorik Abrahamyan, a déclaré que les habitants de Khramort, qui ont quitté leurs maisons en raison de l’agression azerbaïdjanaise, reviennent progressivement dans le village. 

« Les résidents reviennent progressivement, les uns après les autres », a déclaré le chef du village. Le village s’est transformé en un véritable village. Les gens plantent leurs jardins, cultivent des mûriers et font leurs tâches quotidiennes. Nous devons veiller à ce que la sécurité de la population soit pleinement assurée. Nous avons nos positions et les casques bleus russes ont leurs bases dans le village, mais dans tous les cas, si quelque chose arrive soudainement, qui en sera responsable ?  Au moins dans la région de Karaglukh, la situation est la même : l’ennemi est toujours là. »