Les inquiétudes concernant la préservation des sites du patrimoine religieux et culturel arménien dans les territoires sous contrôle azerbaïdjanais à la suite de la déclaration trilatérale du 9 novembre 2020 en Artsakh demeurent, selon un nouveau rapport sur l’Azerbaïdjan publié par la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale. Cela a été rapporté par 1lurer.

La Commission américaine sur les libertés religieuses internationales n’a pas négligé le fait que Bakou crée de nombreux obstacles pour les pèlerins, les empêchant d’entrer dans les églises arméniennes.

 En 2021, le gouvernement azerbaïdjanais a annoncé de manière inattendue un amendement à la loi restreignant la liberté de religion, imposant de fait de nouvelles restrictions aux communautés religieuses. Le rapport, publié par la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale, résume l’appel pour que l’Azerbaïdjan soit inclus dans la liste de surveillance spéciale du Département d’État américain pour les violations graves de la liberté religieuse dans le pays et pour que l’État les tolère.

https://bit.ly/39nsXUe