Une réunion-débat a eu lieu le 16 juin au Capitole des États-Unis entre la Défenseuse des droits de l’homme de la République d’Arménie Kristine Grigoryan et un certain nombre de membres du Comité arménien du Congrès. Cela a été rapporté par le Bureau pour la protection des droits de l’homme de la République d’Arménie.

Le défenseur des droits de l’homme de la République d’Arménie a présenté aux membres du Congrès le travail effectué par l’institution du médiateur auprès des familles des prisonniers de guerre et des civils détenus, la question du rapatriement immédiat des prisonniers de guerre et autres civils détenus en Azerbaïdjan, qui est une obligation internationale contractée par l’Azerbaïdjan. Parmi les questions humanitaires, Kristine Grigoryan a présenté les problèmes des familles des personnes disparues et des personnes déplacées.

Les membres du Congrès ont remercié le Défenseur des droits de l’homme pour son travail constant sur des questions importantes et ont exprimé leur volonté de poursuivre leurs efforts pour résoudre les problèmes.

Laisser un commentaire