« Le journal néerlandais » avec le soutien du magazine européen « Journées », lance un nouveau projet littéraire consacré aux écrivaines arméniennes occidentales qui ont vécu et travaillé dans la seconde moitié du XIXe siècle : Elpis Kesaratsyan, Srbuhi Tusab, Sipil (Zapel Khanjyan) et d’autres.

Le titre du projet est « Les femmes écrivains arméniennes et le temps en Arménie Occidentale ». L’objectif de ce projet est de mettre à la disposition des lecteurs les intellectuelles arméniennes qui ont vécu et travaillé dans la seconde moitié du XIXe siècle, ce qui est possible du point de vue du cours et du développement de l’histoire de la littérature arménienne. Le projet est dirigé par Naira Hambardzumyan, chercheuse principale à l’Institut de littérature après Manuk Abeghyan, Académie nationale des sciences de la République d’Arménie, candidate en sciences philologiques, professeure associée. Le premier article est dédié à Srbuhi Tusab.

Laisser un commentaire