La Russie sera déclarée menace pour la sécurité, la paix et la stabilité lors du prochain sommet de l’OTAN, a déclaré le secrétaire général Jens Stoltenberg. En outre, le nouveau concept stratégique mentionnera également la Chine, dont le renforcement « est considéré comme un défi aux intérêts, aux valeurs et à la sécurité de l’alliance ». Stoltenberg a également souligné que l’OTAN continuera à soutenir l’Ukraine, mais n’y enverra pas ses troupes. Le prochain sommet de l’Otan est prévu fin juin à Madrid.

A la suite de ces processus géopolitiques, l’Arménie Occidentale appelle les superpuissances à respecter les normes prévues par le droit international et à prendre en compte les valeurs universelles à chaque étape franchie.