C’est l’Arménie et c’est tout.

Aujourd’hui est le jour du souvenir du grand commandant arménien Leonid Azgaldyan, dont l’Arménie Occidentale se souvient comme le titan et le géant de l’idéologie nationale, qui doit être profondément et complètement reconnu. La délégation de la République d’Arménie Occidentale s’est rendue le jour du souvenir et a déposé des fleurs devant le buste du commandant. »

Azgaldyan incarnait les traits de caractère forts de notre passé et le puissant code de civilisation de notre nation. Leonid Azgaldyan était un scientifique talentueux, un radiophysicien, un inventeur et une figure militaire qualifiée.

Le réveil national de 1988 est perçu par Leonid comme une formidable opportunité de se consacrer entièrement à la patrie et de se plonger dans le tourbillon des événements orageux. En 1990, il a été le commandant de « l’Armée de l’Indépendance »  puis le commandant de “l’Armée de libération”, bien conscient que ce n’est qu’avec des armes que l’idée de libérer la patrie peut se réaliser.

Le commandant Leonid Azgaldyan a également pensé à l’Arménie Occidentale, il était le successeur des fiers volontaires de Cilicie qui se sont battus pour la libération de la Cilicie. La seule différence est que le commandant ne s’est pas battu pour le drapeau, il s’est battu pour la libération du peuple arménien et de la patrie.

Leonid Azgaldyan est décédé le 21 juin 1992 dans la région de Martakert, près du village de Tonashen. Il a reçu à titre posthume l’Ordre de la « Croix de combat » de la République d’Arménie du premier degré, le titre le plus élevé de « Héros de l’Artsakh » de la NKR.