Le nombre d’élèves de l’école Hrant Dink, qui a ouvert ses portes avec seulement 7 élèves, augmente chaque année. Ayant atteint le nombre maximum d’élèves, il est devenu nécessaire d’agrandir l’école avec une nouvelle classe.

L’invitation suivante a été présentée par le conseil d’administration de l’école bilingue Hrant Dink.Cette école est soutenue exclusivement par les communes d’Arnouville, Villiers-le-Bel et Gonesse, qui sont parmi les plus modestes de la région parisienne. Néanmoins, des efforts considérables sont faits pour maintenir l’école en bon état. L’école avance à petits pas, mais avec détermination, en rénovant certaines parties des anciens et des nouveaux bâtiments. 

L’ouverture de l’école était officielle, car elle se targue d’avoir une école d' »éducation arménienne ».