Des archéologues ont récemment découvert un temple arménien/urartien vieux de 2 700 ans, pillé par des chasseurs de trésors à 28 kilomètres au nord-ouest de la ville de Van, en Arménie Occidentale. Les voleurs, après avoir creusé un trou d’environ cinq mètres de profondeur, ont endommagé la structure dont les murs sont ornés de fresques. Les malfaiteurs pensaient que le lieu qu’ils avaient dévalisé était une église et ont immédiatement signalé leurs actes à l’administration du musée Van.

Le Dr Erkan Konyar, responsable de nombreuses fouilles archéologiques à Van, archéologue et professeur à l’université de Constantinople, après avoir examiné les premières photographies prises dans la région, a déclaré : « Très proche d’elle se trouve la forteresse du roi Rusa II d’Urartu, et la construction pourrait être liée à cette forteresse. Le territoire du complexe du temple ressemble à un lieu de culte, je pense qu’il était dédié au principal dieu d’Urartu, Khaldi ».

Notant tout ce que les voleurs ont pris ici, Konyar a précisé que les temples arméniens/urartiens sont très riches en trouvailles, et qu’il y a probablement des boucliers, des casques et des armes dédiés au dieu Khaldi.

L’Arménie Occidentale regrette un nouveau cas de vol, et la communauté internationale doit réagir. Cependant, sur le chemin de la destruction des objets de valeur, les voleurs découvrent une ancienne culture arménienne, construite avant le Christ, qui prouve involontairement la nature autochtone des Arméniens avant l’arrivée des Turcs.