La délégation d’Arménie Occidentale, poursuivant sa mission, a également eu des rencontres à Mush avec le peuple arménien, qui a réussi à maintenir son identité arménienne sans succomber à la discrimination de l’Etat et aux politiques anti-arméniennes en général. Il convient de rappeler que tout au long de l’histoire du peuple arménien, les habitants de Sasun et de Mush se sont distingués par leur courage et leur patriotisme.

Pendant son séjour à Mush, la grande mission de tout Arménien était de visiter le monastère de St. Karapet, ce qui a été accompli par nos députés. Avant d’atteindre les ruines du monastère, les députés se sont arrêtés au célèbre pont de Sulukh sur la rivière Aratsani, qui se trouve sur la route Mush-Khnus. Ce magnifique pont a été construit en 867 par un Arménien. Le pont est long de 190 m et construit sur 12 arches. De là, les membres de la délégation se sont rendus au monastère de St. Karapet, qui est maintenant situé près du village de Chengilli.

Il y avait autrefois un sanctuaire sur le site du monastère de St. Karapet, qui fut transformé en monastère lors de la conversion au christianisme au 4ème siècle. Le monastère de St. Karapet était considéré comme le plus grand et le plus célèbre des sanctuaires d’Arménie Occidentale. Non seulement c’était le monastère le plus célèbre du monde du Taron, mais il était aussi le plus grand monastère connu de tous les Arméniens après St.  Etchmiadzin.

Tout ce que nos députés ont pu enregistrer est impossible à imaginer sans émotion. Il ne reste que quelques ruines du magnifique édifice monastique d’autrefois, et l’intérieur de l’église a été transformé en entrepôt. Les pierres de la croix arménienne qui appartenaient autrefois au monastère étaient clairement visibles sur les murs des maisons voisines.