Pour célébrer le 100e anniversaire du cinéma arménien, en 2023, le Centre national du film d’Arménie prévoit de restaurer et de numériser un certain nombre d’échantillons importants du cinéma classique arménien, d’organiser des projections de films arméniens non seulement en Arménie, mais aussi à l’étranger.

Des représentants du Centre National du Film ont rencontré le responsable du programme Cannes Classics au Marché du Film de Cannes. Le programme présente des versions restaurées de films classiques. Les parties ont discuté de la projection du film « Bonjour, je suis » de Frunze Dovlatyan dans le cadre du programme de l’année prochaine. 

Ils ont également rencontré le maire de Cannes et ont convenu d’organiser une semaine de projections de films arméniens à Cannes l’année prochaine. Il est prévu que des films arméniens soient présentés au festival de la Cinémathèque française, à Venise, à Berlin et dans d’autres festivals internationaux.