Le vice-ministre des affaires étrangères Vahe Gevorgyan a assisté et prononcé un discours lors de la conférence annuelle d’examen de la sécurité de l’OSCE les 28 et 29 juin.

 Faisant référence aux défis de la sécurité régionale de l’OSCE, le vice-ministre a noté :  » « Les violations répétées par l’Azerbaïdjan du cessez-le-feu établi par la déclaration trilatérale du 9 novembre 2020, les actions de l’Azerbaïdjan en Artsakh en mars de cette année, qui ont conduit à une crise humanitaire, l’obstruction du travail des formats de l’OSCE établis pour le règlement du conflit en Artsakh prouvent qu’une coopération efficace des pays participants et la réaffirmation des principes et engagements fondamentaux de l’OSCE sont nécessaires pour faire face aux défis de sécurité dans l’espace de l’OSCE. »

Selon la source, le vice-ministre des Affaires étrangères a exprimé son soutien au format de coprésidence du Groupe de Minsk de l’OSCE, soulignant les activités de ce dernier visant à assurer la réalisation des droits du peuple de l’Artsakh, y compris le droit à l’autodétermination, qui est un objectif clé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh.

L’implication de l’OSCE dans les questions humanitaires telles que la libération des prisonniers de guerre et des otages arméniens, la protection du patrimoine culturel et le traitement des cas de personnes disparues a également été soulignée.