L’avenir du village d’Aghavno en Artsakh est à nouveau menacé.

Aghavno revêt une importance stratégique en raison de sa position le long de la région de Berdzor, qui sert de lien entre la République d’Arménie et l’Artsakh.

Ce village, construit en grande partie aux frais de la diaspora arménienne, est le lieu où vivent et travaillent ensemble des compatriotes du monde entier, d’Arménie et d’Artsakh.

Cependant, aujourd’hui, le village, ainsi que la ville de Berdzor et le village de Sus, sont menacés de disparition.

Se référant à la déclaration trilatérale du 9 novembre 2020, le président de l’Artsakh Araik Harutyunyan a déclaré que nous devons quitter Berdzor et que nos compatriotes ont peu de possibilités d’y vivre.

M. Harutyunyan a déclaré à propos d’Aghavno : « Nous continuerons notre combat pour Aghavno.

Parallèlement, les médias azerbaïdjanais font état de la construction en cours d’une route alternative reliant l’Arménie à l’Artsakh. L’itinéraire part du village de Kornidzor Goris, traverse les villages de l’ancien Shen-Mets d’Artsakh et rejoint finalement les routes de Yeghtsahogh et Lisagor. La route de 32 kilomètres sera probablement gardée par des soldats de la paix russes, tandis que les colonies arméniennes situées le long du corridor de Latchin seront reprises par l’Azerbaïdjan.

L’Arménie Occidentale appelle les Arméniens vivant à Berdzor à défendre leurs droits et à se rappeler qu’ils sont des Arméniens autochtones vivant dans cette région qui est juridiquement liée à l’Arménie Occidentale.