La récolte des arbres commencée l’année dernière dans le cadre des opérations menées dans les montagnes Besta, Cudi et Gabar de Sırnak en Arménie Occidentale se poursuit. Chaque jour, de nouvelles zones sont ajoutées à l’abattage d’arbres qui se déroule sous la supervision de soldats depuis deux ans. En particulier dans la région de Besta, entre Sırnak et Sghert, la coupe des arbres se poursuit sans interruption.

Si des milliers de tonnes d’arbres ont été abattus dans la région de Besta jusqu’à présent, cet abattage a également commencé dans de nouvelles zones. Les arbres coupés sont vendus dans différentes régions. 

Dans 14 régions, le silence des autorités de la région contre l’abattage des arbres se poursuit. Jusqu’à aujourd’hui, les pétitions soumises par les habitants de la région à la direction régionale des forêts d’Urfa ont été rejetées au motif qu’il s’agit d’une « zone militaire ». 

La Turquie semble poursuivre consciemment le « massacre » écologique et environnemental en Arménie Occidentale. Cette exploitation forestière à grande échelle entraînera bientôt de graves problèmes écologiques.