Le village de Garnen/Karnen/ est situé près de la ville de Moush, dans la région de Moush de la province de Baghesh-Bitlis en Arménie Occidentale.

Le village possédait l’église Surb Hakob et son monastère. Il y avait également une école appartenant à l’église.

Garnen était l’un des villages à forte densité de population arménienne de la province de Moush.

En 1914, le village comptait 130 foyers pour une population de 1500 Arméniens.

La principale occupation de la population était l’élevage et l’agriculture. Ils s’adonnaient également à la poterie.

Le 11 juillet 1915, les Turcs ont attaqué le village. Des combats lourds et féroces se déroulent. À l’exception de quelques enfants orphelins qui sont passés en Arménie orientale avec les troupes russes, le reste des Arméniens ont été martyrisés.

Les Turcs ont laissé le village en ruines. La prise de Moush par l’armée russe en 1916 a donné aux Arméniens de Taron la possibilité de retourner dans leur patrie, y compris leurs compatriotes de Sasoun qui avaient survécu au génocide.

Cependant, une nouvelle offensive de l’armée ottomane en 1918 a contraint les Arméniens de la région de Moush à abandonner le saint Taron.