Le village de Kvarsha à Akhalkalak n’est plus habité depuis près d’un siècle, mais l’église délabrée de Surb Gevorg, les pierres de différentes valeurs et la beauté indescriptible du village témoignent de la vie turbulente du passé. Il ne reste que les ruines du village dans cet endroit magnifique.

L’église du village de Kvarsha est relativement mieux conservée que les autres bâtiments, mais elle subit également des dégâts. Des vestiges de murs en pierre, des restes de maisons et de magasins à grains ont été conservés dans le voisinage.

De cet endroit, on a une belle vue sur la gorge de Parvana, la route d’Akhaltskha et les villages de la municipalité d’Aspindza.

Le village et l’église sont mentionnés dans le livre “Djavakhk de feu” de l’historien arménien Samvel Karapetyan. Ce livre décrit une centaine d’établissements de la région.

Jusqu’en 1944, les Meskhet vivaient à Kvarsha. 

En 1944, ils ont été déplacés au Kazakhstan, après quoi personne n’a vécu ici. Le village a été détruit au fil des ans. Les derniers travaux à Kvarsha ont été réalisés dans les années 90 du siècle dernier.

C’est la raison principale pour laquelle l’Arménie Occidentale prête attention à la résolution des problèmes d’infrastructures et de communications dans les villages, ce qui peut conduire à la rétention de la population dans les villages, sinon les villages avec une population arménienne peuvent être évacués par cet exemple.