L’Assemblée des Arméniens d’Arménie Occidentale et le Conseil National d’Arménie Occidentale ont participé à la 15ième session du Mécanisme d’Experts sur les droits des peuples autochtones qui s’est tenue à Genève du 4 au 8 juillet 2022.

Le Mécanisme d’Experts sur les droits des peuples autochtones est un organe subsidiaire du Conseil des Droits de l’Homme et ses recommandations sont prises en compte par cette instance.

Dans cette optique, des études sont réalisées et différents thèmes sont abordés au cours des sessions.

Cette année, les études ont concerné les Traités, accords et autres arrangements constructifs entre les peuples autochtones et les Etats, y compris les accords de paix et les initiatives de réconciliation et leur reconnaissance constitutionnelle.

Un dossier complet de la part du Conseil National d’Arménie Occidentale a été transmis aux instances de l’ONU qui ont officiellement enregistré l’étude réalisée par la Président Conseil National M. Arménag Aprahamian qui a par ailleurs pris la parole pour s’exprimer sur cette étude. 

https://www.ohchr.org/sites/default/files/2022-06/conseil.nationa-armenie-occidental-EMRIP-seminar-treaties-EMRIP-seminar-treaties.docx

Il s’agissait d’une étude d’autant plus importante que la nation arménienne d’Arménie Occidentale dispose d’un dossier juridique sans précédent comme peuple autochtone et a valeur d’exemplarité pour tous les peuples qui veulent exercer leurs droits à l’autodétermination.

Parallèlement à cette étude, les thèmes abordés ont concerné la décennie internationale sur les langues autochtones, la violence à l’égard de la femme autochtone et les recommandations sur les futures études du Mécanisme d’Experts sur laquelle la Ministre des Affaires étrangères de la République d’Arménie Occidentale, Mme Lydia Margossian s’est exprimée.

Autant de thèmes d’une importance considérable au regard de l’actualité de la nation arménienne et de ses droits qui ont été défendus.

A ce titre et au regard de ma première participation au côté de la Délégation du Conseil National d’Arménie Occidentale que je remercie très vivement, il m’a été permis de mieux comprendre toute la souffrance qu’endurent les autres peuples autochtones et parmi eux, les Incas ou les Toltèques qui ont ouvert par leurs prières la cérémonie d’ouverture de la session. La passion vibrante de leurs allocutions dans leur volonté de vouloir continuer à exister, à être respecté et à être pris en compte dans leur revendications légitimes sont des moments historiques et inoubliables dans l’histoire de l’humanité. Le Mécanisme d’Experts porte la voie de tous ces peuples premiers qui nous ont appris la sagesse à travers leurs traditions ancestrales. Qui n’a pas entendu parler des accords Toltèques ? 

La rencontre entre les différents peuples autochtones est un moment magique de synergie et de compréhension mutuelle par le croisement d’un simple regard. Le travail du Conseil National d’Arménie Occidentale m’a touchée et inspirée et fut impressionnée par leur détermination et leur force de travail.

En tant qu’Arménienne d’Arménie Occidentale, j’ai pu constater que mes droits à savoir les droits de la nation arménienne pris dans leur intégralité étaient véritablement défendus et portés au plus haut niveau.

Les droits des Arméniens d’Arménie Occidentale ont véritablement valeur d’exemple pour tous les autres peuples qui regardent le devenir de notre nation comme nous regardons le leur dans un entremêlement qui nous lie pour l’éternité.

Car notre devenir est leur devenir et inversement.

Amalya-Astrid S.  10 juillet 2022