Dans les districts de Hozat et Ovacık de Dersim, en Arménie Occidentale, un total de 145 zones dans 4 régions sont officiellement interdites aux civils. Les zones de Nazımiye, Ovacık, Pulumur et Hozat, qui ont été déclarées « zones de sécurité spéciales temporaires », sont de facto interdites aux civils et aux personnes se rendant sur le plateau, sous prétexte qu’il s’agit de « zones minées, vous n’avez aucune sécurité de vie ». 

L’année dernière, 29 zones de Dersim ont été déclarées « zones de sécurité spéciales temporaires » et interdites pendant un an aux villageois, aux apiculteurs et aux civils qui souhaitaient faire paître leurs troupeaux.