Sur ordre du président syrien Bashar Asad, les forces armées syriennes ont pénétré dans des régions du pays dont elles avaient perdu le contrôle il y a près de dix ans.

Selon les dernières informations, des forces supplémentaires de l’armée régulière syrienne sont entrées dans les villes de Manbij, Tel Rifaat et Ayn al-Arab, que l’armée turque prévoit de nettoyer complètement du PKK. Les drapeaux de l’État syrien flottent désormais sur ces villes.

Des soldats et des équipements lourds de l’armée syrienne ont pris position aux côtés des combattants du PKK sur les collines autour d’Ayn al-Arab. Les forces armées turques seraient également prêtes au combat le long de la ligne de contact.

Les troupes de Bachar el-Assad se trouvent actuellement dans des villes visées par l’armée turque ainsi que par l' »Armée nationale syrienne », qui est soutenue par Ankara.