Le vice-ministre européen de l’éducation, de la science, de la culture et du sport, Artur Martirosyan, a reçu des représentants de la Fondation « Aznavour », dirigée par sa directrice Kristina Aznavour (Sarkisian). L’objectif de la réunion était de discuter du programme des événements dédiés au 100e anniversaire de Charles Aznavour (2024), des moyens de coopération.

Selon Kristina Aznavour, la partie française est au stade des préparatifs. 

D’ici 2024, une statue de Charles Aznavour sera érigée en France, dont le projet est déjà prêt, un concert de grande envergure est prévu, et une exposition consacrée à la vie d’Aznavour sera ouverte. La question d’une statue d’Aznavour en République d’Arménie est en cours de discussion avec la municipalité d’Erevan.

Le directeur de la Fondation « Aznavour » a suggéré que tous les événements, y compris l’installation de la statue, soient organisés en parallèle avec la France.

Artur Martirosyan s’est dit satisfait que la partie arménienne coopère volontiers avec la Fondation dans la mise en œuvre du programme d’événements et que l’anniversaire du célèbre chansonnier soit célébré en Arménie avec autant d’enthousiasme qu’en France.

L’Arménie Օccidentale est fière d’honorer ce célèbre Arménien. Charles Aznavour est l’un des milliers d’Arméniens nés dans une famille arménienne qui a survécu du génocideet à travers ses activités, il s’est battu pour reconnaître et condamner les crimes contre l’humanité.