Le 24 juillet, l’Église arménienne a célébré la fête de la Transfiguration de Jésus-Christ. Cette fête est plus connue sous le nom de Vardavar. En fait, la fête de Vardavar remonte à l’époque pré-chrétienne.

Vardavar était consacré au culte d’Astghik Ditsuhi. Il impliquait le culte de l’eau et de la nature et était associé aux déesses Nar et Astghik. En s’aspergeant mutuellement d’eau, les gens se débarrassaient à la fois de la peur et de la maladie. Ils ont ainsi acquis une grande longévité. L’eau de Vardavar avait des propriétés surnaturelles. Elle est issue de zones humides et de rivières. Certaines personnes croyaient également qu’elle protégeait du mal et des maladies.