La ville de Kharberd en Arménie Occidentale était située sur la rive gauche de la rivière Aratsani dans la province de Kharberd du même nom. Le nom de lieu « Kharberd » a été analysé étymologiquement comme une forme modifiée des mots « pierre » et « forteresse ».

 À la fin du XIXe siècle, au début du XXe siècle, les barbares turcs ont rasé la forteresse de Kharberd. 

Pendant la période de domination turque, l’oppression des autochtones, les Arméniens, s’est intensifiée. La situation devient particulièrement grave à la fin du XVIe siècle en raison de l’arbitraire de l’élite dirigeante. À la recherche d’un moyen de subsistance, une grande partie de la population s’est déplacée vers les frontières occidentales de l’empire.

 Au 18ème siècle, Kharberd et ses environs faisaient partie de la province de Sebastia. 

La population arménienne de Kharberd était engagée dans l’artisanat, l’agriculture et le commerce. Kharberd était un centre important de la culture arménienne.

Laisser un commentaire